Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

02-17_large

Swans At Sunset par Kenojuak Ashevak, lithographie, 2002, Cape Dorset

07-15_large

Cross migration par Ningeokuluk Teevee, gravure sur pierre, 2007, Cape Dorset

CD13-18-2_large

Sprightly Bird par Ohotaq Mikkigak, gravure sur pierre & pochoir, 2013, Cape Dorset

Plusieurs espèces d’oiseaux migrent vers le Nord au printemps où ils vivent jusqu’à l’automne, avant revenir vers le Sud pour passer l’hiver. Selon les chasseurs inuit et les scientifiques, le Territoire du Nunavut compte plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux dont la plupart sont migrateurs comme les canards, les oies, les cygnes, les huards, les faucons, les grues, les pluviers, les mouettes, les sternes, etc. Peu d’oiseaux restent l’hiver dans l’Arctique et les seuls oiseaux sédentaires sont le grand corbeau (tulugaq ou tulugajjuaq), le harfang des neiges (ukpik ou ukpijjuaq) et le lagopède des rochers (aqiggiq).

cd28-2011-2_large

Raven’s Reel par Pitaloosie Saila, lithographie, 2013, Cape Dorset

cd24-2011-2_large

Aqiggiq (lagopède des rochers) par Ohotaq Mikkigak, gravure sur pierre & pochoir, 2013, Cape Dorset

85-39_large

Towering loons par Pudlo Pudlat, gravure sur pierre, 1985, Cape Dorset

06-21_large

Ukpik quviasuttuq (Harfang des neiges joyeux) par Ningeokuluk Teevee, gravure sur pierre & pochoir, 2006, Cape Dorset

Les femmes et les enfants chassent les oiseaux pour leur viande (principalement les canards, les oies et les lagopèdes des rochers). Les oiseaux sont une source alimentaire mais les Inuit les utilisent également de nombreuses autres manières : les peaux des oiseaux les plus grands sont utilisées comme serviettes, les ailes permettent d’ôter la poussière ou servent d’éventail, les peaux sont utilisées pour confectionner de petits récipients, des chaussons et des vêtements lorsque les peaux de caribou ou de phoque viennent à manquer. Aujourd’hui, l’utilisation des oiseaux reste pertinente non seulement pour leur viande mais aussi parce que leurs ailes servent d’éventails et parce que leurs plumes permettent de concevoir des vêtements chauds et des oreillers, par exemple.

cd29-2011-2_large

Shorebirds par Qavavau Manumie, eau forte & aquatinte, 2012, Cape Dorset

99-25_large

Birds over Mallik par Pitseolak Ashoona, gravure sur pierre, 1975, Cape Dorset

Sur un plan symbolique, les oiseaux sont très significatifs en tant que symbole du printemps, du retour du soleil et de la chaleur, de la fonte de la glace et des douces journées estivales. Selon la cosmologie inuit, les oiseaux occupent une place importante dans de nombreux mythes fondateurs et dans les pratiques chamaniques. Nombreux sont les artistes a compter les oiseaux comme sujet privilégié comme, par exemple, Kenojuak Ashevak, Ohutaq Mikkigaq et Ningeokuluk Teevee.

cd0709-2_large

Airlift par Qavavau Manumie, eau forte & aquatinte, 2012, Cape Dorset

02-15_large

Bird woman transformation par Kenojuak Ashevak, eau forte & aquatinte, 2002, Cape Dorset

CD12-07-2T_large

Raven’s Proposal par Kenojuak Ashevak, eau forte & aquatinte, 2012, Cape Dorset

Toutes les estampes sont disponibles sur notre site: http://inuitartprints.com/collections/cape-dorset-prints-kingait-prints

Advertisements