Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , ,

Enook Manomie [1941-2006] vient d’une longue lignée de sculpteurs renommés. Ses pièces ont été exposées dans d’importants musées et galeries au Canada et dans le monde. Plusieurs de ses sculptures font partie des collections permanentes de la Banque d’œuvres d’art du Conseil des Arts du Canada à Ottawa. Enook Manomie immigra de Kinngait (Cape Dorset) à Iqaluit (autrefois Frobisher Bay Iqaluit) en traîneau à chiens en 1958. Son père lui apprit l’art de sculpter et son talent fut rapidement reconnu.

3

1

2

 


Enook Manomie, 1979, Pêcheur et chasseurs, 
14.5 x 11.5 pouces chacune.

Savoir-faire manuel

Ces estampes ont été réalisées par la technique de la sérigraphie, sur du papier parchemin. Tout le processus artistique fut exécuté manuellement. Chaque sérigraphie contient la signature de l’artiste et le titre de l’œuvre inscrit en inuktitut (langue inuit) et en anglais au crayon graphite au bas de l’image. De plus, chaque œuvre est identifiée par l’estampille de l’artiste. Il s’agit d’un sceau rouge avec le nom inuit de l’artiste en syllabaire (écriture inuit) : « Inuk Manumi » (« Enook Manomie » est l’orthographe anglaise de son nom inuit).

4

Enook Manomie, 1979, Chasse à l’ours, 14.5 x 11.5 pouces

Source: Artisan Prints (notre traduction du texte fourni avec les œuvres, par Artisan Prints, 605 Courteney St., Victoria, B.C. Canada). Quelques modifications ont été apportées au texte original pour le rendre plus clair.

 

Les sérigraphie d’Enook Manomie sont disponibles sur le site de la galerie, sur le lien suivant :

http://www.inuitartzone.com/SearchResults.asp?Search=manomie&Submit=Go

 

Publicités