Mots-clefs

, , , , , , , ,

La nouvelle collection annuelle d’estampes de Kinngait (ou Cape Dorset en anglais) est désormais disponible à la galerie d’art Inuit Art Zone. Onze dessinateurs et six maîtres-graveurs inuit ont contribué à la réalisation de cette collection. Ceux-ci sont des aînés et des artistes plus jeunes, renommés sur le marché international de l’art. Kakulu Saggiaktok, Kanaginak Pootoogook, Kenojuak Ashevak, Malaija Pootoogook, Ningeokuluk Teevee, Ohotaq Mikkigak, Papiara Tukiki, Pitaloosie Saila, Shuvinai Ashoona and Tim Pitsiulak sont les dessinateurs qui ont réalisés les dessins originaux. Ces derniers ont été reproduits par la technique de l’estampe par : Niveaksie Quvianaqtuliaq, Qiatsuq Niviaqsi, Pitseolak Niviaqsi, Qavavau Manumie, Beatriz Sobrado Sámano and Cee Pootoogook.

Un hommage à Kananginak Pootoogook

Cette collection annuelle d’estampes de Kinngait est dédiée à Kananginak Pootoogook qui est décédé en novembre dernier. Fils du grand leader du campement Ikiqrasaq, Pootoogook, Kananginak s’installa Kinngait en 1958, alors que débutait le programme d’estampe avec l’aide de James Houston. Il commença à sculpter, dessiner et imprimer des estampes à cette époque, en accordant d’autant plus d’attention à la promotion de la langue et de la culture inuit qu’il partageait la culture inuit avec ses œuvres d’art. Il avait effectivement très fortement conscience du pouvoir de l’art qu’il considérait comme un médium essentiel pour la préservation du mode de vie inuit (des temps passés nomades au présent). Kananginak Pootoogook est devenu l’un des artistes inuit les plus illustres sur la scène artistique mondiale. Il a consacré sa vie à l’établissement d’une économie locale indépendante par l’intermédiaire du développement de la West Baffin Eskimo Coopérative à Kinngait dont il a été le président.

La collection de printemps (incluse à la collection annuelle) réunit 17 gravures sur linoléum, réalisées à partir des dessins originaux de de Kananginak : cette édition limitée est intitulée en inuktitut Aulajijakka (signifiant « les choses dont je me souviens ». Les sujets représentés ici par l’artiste sont liés à des expériences personnelles avec des scènes de campements familiales telle que la construction d’un iglu (maison de neige), la pratique de jeux d’hiver inuit, le dépeçage du gibier, la chasse aux mammifères marins, la protection contre des ours ou la traversée du territoire avec des attelages de chiens. Ces œuvres d’art sont un témoignage important de la part d’un aîné inuit qui était un leader à travers l’Arctique canadien, inspirant encore aujourd’hui les jeunes générations.

Publicités