Mots-clefs

, , , , , ,

Mais qu’est-ce qu’un inuksuk* ? Caractéristiques des territoires Arctiques, les inuksuit sont tout simplement des empilements de pierres (inuksugait en inuktitut) dont la silhouette ressemble parfois à des hommes… Mais laissons Paaliin Pilip, auteure inuit d’Iqaluit, expliquer cela :

 

Les inuksugait ont toujours eu une très grande utilité. Ils avaient des sens différents. Les Inuit avaient d’abord deux méthodes de construction. La première ressemble aux hommes. Ils ont des bras, une jambe et une tête. Selon la seconde méthode, ils étaient construits par empilements de pierres.

Les inuksugait les plus grands  avaient des jambes, des bras et des têtes; ils étaient placés au sommet des montagnes et ils indiquaient les caches de viande. Au loin, si tu vois un plus petit, tu pourras dire «voilà une cache».

Sur le rivage, les inuksuit bâtis étaient considérés comme des symboles par ceux qui se déplaçaient. S’ils se demandaient où accoster, ils le savaient alors sûrement. Et ceux-là étaient utilisés quand le temps était mauvais.Les empilements de pierres avaient aussi une autre fonction à l’intention des gens qui ne connaissaient pas le territoire. Si tu arrives vers un inuksuk, tu peux en voir un puis un autre. Si tu les suis tout simplement, tu pourras rejoindre les camps.

[extrait de Nunavimiutituulitiqsugit uqausignit, traduction de l’inuktitut]

 

L’inuksuk sert donc encore aujourd’hui de guide pour les chasseurs et les visiteurs en déplacement dans la toundra et peut aussi signaler un lieu important comme un site de chasse ou de pêche, une cache de viande, ou un lieu ancestral sacré.

 

On trouve aujourd’hui des inuksuit un peu partout dans le monde ; que ce soit devant l’Hôtel du Parlement de la ville de Québec (Québec), au Parlement Européen à Strasbourg (France), sur la place du Canada à Guatemala (Guatemala) ou dans votre jardin.

 

L’inuksuk représente aujourd’hui un symbole de paix universelle entre les peuples et a été choisi comme symbole des Jeux Olympiques d’Hiver 2010 de Vancouver. Il apparait aussi sur le drapeau du Nunavut depuis la création du territoire en 1999. L’inuksuk est devenu l’un des symboles forts des Inuit circumpolaires, c’est pourquoi les sculpteurs inuit comme Pits Koperkualuk ou Pia Saila les représentent avec plaisir.

 

*Un inuksuk au singulier (prononcer : inoukchouk); des inuksuit au pluriel.

 

Référence :

GRABURN, Nelson, 2004, « Inuksuk : Icon of the Inuit of Nunavut », Études/Inuit/Studies, 28(1) : 69-82.

 

Publicités