Mots-clefs

, , ,

 

La région du Nunavik, « l’endroit où l’on vit » en inuktitut, s’étend sur plus de 560 000 kilomètres carrés dans la partie nord du Québec, soit le tiers de la province de Québec. Le Nunavik est séparé du Territoire du Nunavut par la Baie d’Hudson à l’ouest, le détroit d’Hudson et la Baie d’Ungava au nord.

 

Quatorze communautés se situent le long de la côte maritime où 11 627 habitants vivent (Statistique Canada, recensement 2006). Ces communautés sont (d’ouest en est) : Kuujjuaraapik (autrefois Poste-de-la Baleine), Umiujaq, Inujjuaq, Puvirnituq, Akulivik (autrefois Cape Smith), Ivujivik, Salluit, Kangirsujuaq, Quaqtaq, Kangirsuk, Aupaluk, Tasiujaq, Kuujjuaq (autrefois Fort Chimo), Kanngirsualujjuaq. Kuujjuaq est la capitale administrative du Nunavik.

 

La création d’œuvres d’art et la coopérative

Les artistes du Nunavik ont joué un rôle majeur dans le développement économique local puisqu’ils ont été les premiers reconnus sur le marché international de l’art, dans les années 50 et 60. Les artistes apportent généralement leurs créations artistiques à la coopérative qui les paie alors ; la coopérative est ensuite chargée de diffuser et de vendre les œuvres d’art sur le marché international de l’art.  Depuis 1967, La Fédération des Coopératives du Nouveau Québec représente l’ensemble des coopératives inuit du Nunavik sur la scène artistique au sud.

 

Les artistes du Nunavik travaillent dans divers domaines artistiques telle que la sculpture (le plus souvent avec de la stéatite ou pierre à savon, de la serpentine, de l’andouiller de caribou, des os de baleine et de l’ivoire), le dessin et l’estampe (gravure sur pierre, pochoir et lithographie). Comme au Nunavut, les artistes puisent leur inspiration dans la vie quotidienne du passé comme du présent avec des scènes domestiques, des sujets cynégétiques et des mythes.

 

Vers un Gouvernement Régional du Nunavik

La Convention de la Baie James et du Nord québécois signée en novembre  1975 a permis la construction du complexe hydroélectrique La Grande tout en menant à une plus grande autonomie politique au Nunavik avec la création de l’Administration Régionale Kativik.  La Société Makivik, qui a son siège à Kuujjuaq, représente les Inuit du Québec dans leurs relations avec les gouvernements du Québec et du Canada.

 

Le 5 décembre 2007 avait lieu au Salon Rouge de l’Assemblée du Québec la signature de l’Entente de principe concernant la création d’un gouvernement régional public du Nunavik et de la création d’une Assemblée  représentative du Nunavik. C’est le fruit d’un travail d’une dizaine d’année de collaboration entre les équipes de négociation du Québec, des Inuit et du gouvernement fédéral, dont Donat Savoie était le Négociateur en Chef, retraité en avril 2006 et remplacé par Minnie Grey.

 

Références Internet :

Gouvernement du Nunavik: www.nunavikgovernment.ca

Institut Culturel Avataq :  www.avataq.qc.ca

Administration Régionale Kativik : www.krg.ca

Société Makivik : www.makivik.org

Art Nunavik : www.artnunavik.ca

Publicités